Clair de femme de Romain Gary

J’ai lu Clair de femme sur une édition de 1970.

Résumé : Ce roman est un chant d’amour à cette «troisième dimension» de l’homme et de la femme : le couple.L’union de Yannick et Michel est rompue par un destin inéluctable. Mais un désespoir d’amour qui désespérerait de l’amour est pour eux une contradiction qu’ils ne peuvent admettre. Il faut donc triompher de la mort. Yannick dit à Michel : «Je vais disparaître, mais je veux rester femme. Je te serai une autre. Va vers elle. Va à la rencontre d’une autre patrie féminine. La plus cruelle façon de m’oublier, ce serait de ne plus aimer.» Et c’est ainsi qu’apparaît Lydia et que se reformera, dans une célébration passionnée, au-delà de l’éphémère, la patrie du couple, où «tout ce qui est féminin est homme, tout ce qui est masculin est femme».

Mon avis : Romain Gary, c’est un peu mon grand amour fantasmé. J’ai d’abord lu sa biographie et Chien Blanc. Depuis, je lui voue une admiration sans faille. Et puis j’ai lu Clair de Femme. J’ai compris l’histoire lorsqu’il ne me restait que 30 pages… C’est quand même un livre un peu spécial, je trouve. Alors bien sûr, il est divinement écrit. Heureusement que je n’avais pas de carnet à portée de main car j’aurais noté la moitié du livre ! Je ne savais pas qu’il y avait eu un film (avec Yves Montand et Romy Schneider) tiré du livre et je vais essayer de me le procurer. Clair de femme

n’a pas terni mon admiration pour Romain Gary et j’ai encore plein de lectures portant son emprunte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge