Comment est né Adrien Poche

Dans mon article précédent, je vous demandais comment étaient nés vos ou votre livre. Par quelle magie vous aviez réussi à mettre des phrases bout à bout pour créer un roman, une nouvelle, bref, une histoire qui emporta alors vos lecteurs.

De mon côté, j’ai envie de vous raconter comment est né Adrien Poche, le personnage mais aussi le Livre Un.

Quel auteur n’a jamais rêvé d’avoir SON personnage, son héros récurrent ? Un Hercule Poirot pour Agatha Christie ou un Isidor katzenberg pour Bernard Werber (ma parole, il a sa page Wikipédia !). Et bien sûr l’éternel Harry Potter pour J.K Rowling. Il y en a d’autres mais ce sont ceux qui m’ont le plus marqué. Ah il y a aussi toute la famille Malaussène de Pennac ! Voilà. J’ai eu l’envie (pas du tout prétentieuse) d’avoir mon personnage…

Ensuite, je voulais un personnage mais à certaines conditions. Il fallait qu’il me soit attachant donc à côté de ses pompes (j’aime les gens à côté de leurs pompes !). Mais aussi drôle sinon il serait juste un peu con sur les bords. Et puis il lui fallait l’ultime prouesse des héros : être un incompris qui réalise des miracles et qui devient indispensable aux lambdas qui ne savent plus s’ils doivent l’aimer ou continuer à se moquer de lui.

Les traits de la personnalité de mon personnage était né. Il fallait s’attaquer au physique. Vous avez remarqué les clichés des Grands Personnages : entre les lunettes de binoclards et le costume en tweed, on nage dans les clichés. Alors forcément, mon personnage héros malgré lui et à côté de ses godasses serait petit, gros et dégarni ! La totale quoi.

Ensuite, rien à voir avec mon personnage, j’ai inventé une histoire car ça, c’est mon point commun avec Adrien Poche : j’ai de l’imagination à revendre. D’ailleurs, si vous voulez l’acheter, il est disponible ICI et toujours en solde LA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge