Cul de sac (Piège nuptial) de Douglas Kennedy

Résumé : Nick, héros bien malgré lui de ce thriller féroce, n’avait rien contre ce pays avant d’écraser un kangourou par une nuit sans lune. Sa rencontre avec la jeune et robuste Angie va le mener en plein coeur du bush. Au milieu de nulle part. Au sein d’un clan d’allumés coupés du monde, sans aucune route pour quitter ce traquenard. Nick, désormais, n’aura qu’une seule obsession : comprendre ce qu’il fait là et sauver sa peau. Fuir alors que toute la communauté le surveille…

Mon avis : Il s’agit là du premier roman de Douglas Kennedy. On y trouve tout ce qui fait le succès de ses livres : une ambiance qui se construit avec brio petit à petit, des personnages terriblement ambigus et… du voyage. Sans doute l’un de ses seuls romans où le personnage masculin principal n’est pas un lâche de première même si ce n’est pas totalement un ange. Comme à chaque fois que je lis un Douglas Kennedy, je m’énerve sur des personnages, sur l’injustice, je jubile aussi et je me dis « Noooon ce n’est pas possible » ! à chaque chapitre ! Peut-être moins « pointu » que ses romans suivants, Cul de sac (ou Piège nuptial pour la nouvelle édition) est une bonne idée pour découvrir cet écrivain de génie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge