Dans l’ombre

J’ai allumé mon ordinateur afin de me préparer au Challenge 1000 mots n°6 mais, comme toujours, j’ai commencé par faire le tour de mes réseaux sociaux et de mes mails. A peine connectée, déjà énervée…

Cécilia Sarkozy pardon Attias (mais c’est comme Carlita, plus besoin de nom de famille, tu visualises. Comme Sheila. Ou Flipper), sort un livre avec son fils (je ne sais pas lequel des deux et je m’en fiche). Ce n’est pas un roman, c’est une « conversation » sur la religion avec son gosse donc. Levez la main ceux que ça intéressent ! Aujourd’hui, ce livre, c’est la goutte d’eau. J’aurais pu m’en prendre à une nénette de la TV réalité mais c’est tombé sur elle aujourd’hui.

Que publie-t-on ? On publie du fric ! L’ex première dame veut nous raconter sa vie et sa vision du monde ? Il fallait agir sur place grâce à son statut de première divorcée de l’Elysée à l’époque. Je viens de sortir mon livre et le silence autour est assourdissant. Pourquoi est-ce que, même un journal local du bled à côté de chez moi refuse de parler d’une jeune auteure du coin ? A côté de ça, il va pondre quatre lignes sur le bouquin d’une milliardaire par alliance et de son rejeton privilégié.

Les maisons d’éditions qui publient ce genre de chose (je me trompe quand j’imagine qu’elles le font toutes ?) perdent totalement en prestige à mes yeux. Publier un livre en passant par une maison d’édition, en parler dans les émissions à la radio ou à la TV, avoir sa photo dans le journal : tout ceci n’est plus un gage de qualité. Au contraire. Oui, je suis jalouse et blessée. J’ai mis mon cœur et mon énergie dans Celle qui accompagne le héros et être ignorée me blesse profondément. Mon livre ne reçoit pas la moindre lumière, pas même ai-je le temps de dire de quoi il parle. Je sais que ça ne vient donc pas de lui mais de l’ombre faite par une forêt médiocre et complaisante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge