Donner le goût des livres à son enfant

J’ai une fille qui a 3 ans et demi et qui adore les livres. J’ai l’impression que les jeunes enfants qui aiment les livres sont très nombreux. Et puis, vers 11 ans, étrangement, le nombre de lecteurs baisse. A quoi est-ce dû ? Si des profs ou des parents me lisent (ou des ados !), je veux bien votre théorie sur le sujet. Pour ma part, il me semble que la lecture demandant un effort, certains lâchent cette merveilleuse activité. Du coup, je veille à ce que ma fille aime les histoires. Qu’elle devienne accro au voyage offert par la lecture. Je lui donne des livres pour la même raison que j’aime en lire : l’histoire. Certains aiment le style, d’autres ne jurent que pour une époque ou un format particulier. Moi c’est l’histoire. Ce voyage incroyable sans bouger de ta chambre. Ces personnages devenant des personnes le temps de ta lecture. Les livres nous aident à vivre, nous accompagne. Et j’en entoure ma fille.

Après deux longues années où elle ne jurait que par T’Choupi (c’est bien normal mais quel bonheur quand ça s’arrête !), elle s’intéresse à des histoires, des fictions et plus des aventures basées sur le quotidien. Le voyage a commencé il y a quelques mois. Je pense pouvoir dire merci à sa première année de maternelle. Les livres pour enfant n’étant pas donné-donné, je pioche volontiers dans le rayon jeunesse de la médiathèque de mon quartier afin de voir les héros, les sujets, les formats qui lui plaise. Pour l’instant, je vais seule à la médiathèque et ma fille découvre la sélection à la maison. C’est avant tout pour des raisons pratiques que je fonctionne ainsi. Notre vie s’apprêtant à changer cet automne, je pense l’emmener régulièrement. En attendant, voici comment j’ai fonctionné en début d’été. L’emprunt durant six semaines pendant les grandes vacances, je peux vous dire ce qui a réellement fonctionné.

La sélection est assez variée, il me semble. Au cas où elle n’aurait eu aucun coup de cœur, j’ai pris un T’Choupi estival. Elle a bien aimé mais est rapidement passé aux autres ! Boucle d’Or et les Trois Ours a fait son petit effet car elle s’est rappelé l’avoir découvert à l’école. Mais l’histoire était sans doute trop répétitive (la petite chaise, la moyenne chaise, la grande chaise et rebelote avec la soupe, le lit, etc…) pour elle et on ne l’a pas souvent lu. Concernant Quand mon chat était petit de Gilles Bachelet, ma fille n’a pas saisie l’humour. Pour elle, l’auteur s’est trompé et a pris son éléphant pour un chat… On repassera ! Lili adore les cadeaux de Kim Fupz Aakeson était trop simple, au contraire, trop bébé selon elle. Le crapaud perché de Claude Boujon n’a pas retenu son attention non plus… Mais c’est parce qu’elle était totalement tournée vers ses deux préférés : Non pas dodo de Stephanie Blake et La planète de la petite bête d’Antonin Louchard. Le lapin ne lui était pas inconnu (merci l’école !) et cette histoire mi-pour les petits, mi-pour les grands l’a vraiment séduite. Quant à La planète de la petite bête, c’est un vrai coup de cœur ! Que de larmes lorsque je lui ai dit que j’allais devoir le rendre à la médiathèque… Je lui ai donc acheté le même car elle n’est pas prête de s’en lasser. Il existe plusieurs livres avec cette petite bête. Dans celui-ci, (je ne sais pas si c’est le cas dans tous) vous tournez le livre dans tous les sens afin de suivre cette petite bête. Drôle, ludique et poétique. Comme l’enfance.

J’espère que cette petite sélection vous a plu. N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé et proposez vos coups de cœur ! Nous serons ravies de les découvrir, ma fille et moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge