Gérard Depardieu, c’était…

Gégé

Je ne sais pas vous mais quand j’ai vu Gérard Depardieu se balader bras dessus, bras dessous avec Vladimir Poutine, j’ai eu mal et honte. Gérard Depardieu, c’était quand même l’un de nos meilleurs acteurs, capable de jouer tous les rôles, de faire un film seul et de rester un homme simple. Ok, il avait ses vignobles et son hôtel particulier mais je ne trouvais pas que c’était écrit sur son front. C’était le mec qui traitait tout le monde pareil. Cultivé et respectueux aussi.

Il était Mon Père ce héros quand j’avais 8 ans. Puis Les Valseuses quand j’en avais 15 (bon sang, ce film !!!). Puis, je me suis dépêché de rattraper le temps perdu : Cyrano, Astérix et Obélix, Germinal, La chèvre, La tête en friche, Le dernier métro, les compères

Et maintenant, il ne joue plus les provocateurs mais les imbéciles. On est bien loin du mec qui s’oppose au gouvernement Hollande. On est face à, au choix : le triste bêtise qui a envahie les idées d’un homme ou d’un opportuniste. Vous préférez quoi ?

On aurait du s’en douter puisqu’il avait dit lui-même : «Le talent, c’est beaucoup ce que les autres font de toi.».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge