Le caveau de famille de Katarina Mazetti

le caveau de famille

Résumé : Elle c’est Désirée, la bibliothécaire, et lui c’est Benny, le paysan. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et n’imagine pas qu’on puisse lire « de son plein gré ». Pourtant, ils s’accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c’est terminé pour toujours. Et si ça marche…

Comme le disait un critique littéraire suédois : « Le quotidien tue l’amour, la vie de famille l’enterre. » C’est gai. Bienvenue dans le caveau de famille !

Pétillant et jubilatoire.

Mon avis : Après que la bibliothèque m’ait demandé de m’inscrire sur une liste d’attente pour emprunter ce livre, j’ai été choqué de voir que je devais le rapporter plus vite que la musique. J’ai encore fait la queue un mois plus tard et ENFIN j’ai pu le finir !

Pourquoi faire la queue pour un livre si contemporain ? Le rêve ne se trouve pas dans ses pages mais on rit, on comprend et on participe à ce caveau de famille. La suite de Le mec de la tombe d’à côté est moins drôle forcement car c’est une suite logique, une suite que l’on n’imaginait pas ainsi car l’art permet de modifier à l’infini la réalité jusqu’à la rendre incroyablement pas maître du destin des personnages.

Pour ma part, j’aurais aimé plus de rentre-dedans. La situation de Benny et Désirée, pourtant si romantique dans Le mec de la tombe d’à côté devient un véritable enfer. Un enfer qui les blesse intérieurement mais qui reste silencieux, pesant. Néanmoins, on se demande comment ça peut finir. A votre avis ? Lisez-le et vous tomberez de haut !

J’ai décidé en tous cas de lire tous les livres de Katarina Mazetti qui a une plume vraiment incroyable pour notre époque. Quant à son humour, je ne m’en lasse pas !

A suivre : Hell’s Angel de Julien Perrin et Le rire du cyclope de Bernard Werber.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge