Les décors de La semaine interdite

En plein dans mon NaNo, je me suis retrouvé bloquée en m’apercevant qu’un décor particulièrement important allait avoir un rôle déterminant dans très peu de temps. Pour ne pas écrire quelque chose qui n’aurait aucun sens sous prétexte qu’il y aura de toute manière un deuxième jet, je me suis arrêté et ai dû me rendre à l’évidence : va falloir se lancer dans les croquis ! Moi qui suis nulle en dessin, je croise les doigts pour ne pas faire un croquis complétement moche. Bon, si je m’y retrouve, c’est le principal mais l’ajouter au livre pourrait être top pour le lecteur.

Ce roman est un défis nouveau pour moi. Plusieurs défis se trouvent dans ce défis d’ailleurs ! Il y a bien sûr le fait d’écrire un premier roman. Ensuite, la création totale d’un univers donc d’un décor, d’un vocabulaire, etc… Ce n’est pas de la tarte mais c’est savoureux !

Je me suis arrêté pas loin des mille mots. Demain, j’ajouterai à mes mille mots quotidien les quelques uns que j’aurais dû écrire aujourd’hui. En attendant, j’ai un univers créé dans ma tête à retranscrire sur le papier sous forme de dessin.

ps : le vote a été fait à la dernière minute mais je respecte votre choix : j’ai commencé Clara des tempêtes de Daniel Pagés hier soir.

4 thoughts on “Les décors de La semaine interdite

  1. Les croquis, faut que j’y passe aussi. Cartes, villes, tout un monde à créer ! En plein NaNo, c’est un peu délicat… Mais ça a l’avantage d’être orgasmique 🙂
    Je te l’ai déjà dis mais je te le redis: bon courage !

Répondre à Barbara Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge