Les jours brisés de Terhi Schram

Les jours brisés – Terhi Schram

Résumé : Une enfant qui s’invente un ami imaginaire assassin, une adolescente maladivement jalouse, un jeune marié qui appelle le fantôme de son épouse, une jeune femme qui sème la mort sur son passage, ou encore un couple qui célèbre un triste anniversaire tous les ans… Telles sont les histoires grinçantes, quotidiennes ou fantastiques proposées par Les Jours Brisés. Seize nouvelles à la fois machiavéliques, aux sombres teintes frisant parfois la poésie. En tout cas, des récits imaginatifs, sans le scrupule du conte de fées ; seize drames fantasques placés sous le signe du mal-être et de la mort.

Mon avis : Je l’avais dit lors de ma critique du très bon Des vacances de rêves du Terhi, je n’aime pas (ou plus) l’ambiance d’Indochine. Là, on n’y est pas vraiment même si j’ai eu l’impression que chacune des nouvelles « chantaient » comme une intro à chaque album du groupe. L’écriture de Terhi est ce que j’ai le plus aimé. Franchement, malgré la noirceur et la violence omniprésente tout au long du livre, pour un auteur, c’est vraiment « le pied » d’aller autant dans le mal, de construire des phrases qui fassent monter la sueur au front de son lecteur. Mais 16 nouvelles aussi noires, c’était trop à mon goût. Ce livre m’a déprimé, je dois l’avouer. Revenir à la réalité était comme une bouffée d’air frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge