Lundi et la semaine interdite

J’ai donc commencé par Lundi. En bon premier jet, je n’ai pas réfléchis, les idées sont venues, reparties, revenues. C’était bien. Ne croyez pas que je l’ai fini, oh que non ! Je n’en suis qu’à 965 mots mais quand même, la situation est bien en place et mon personnage principal prénommé Martin va vraiment en baver. Désolée pour lui !

Écrire sur autre chose qu’Adrien Poche auquel je me dévouais corps et âme depuis juin 2010 est très difficile. Je vais prendre le rythme, rentrer un peu plus dans l’histoire (sans doute aujourd’hui d’ailleurs) mais je dois avouer que c’est un peu difficile. Adrien Poche est léger malgré le crime effroyable qui a lieu en début de récit. La semaine interdite s’annonce bien plus sombre et ce « Lundi« , cruel. Je sens que je vais extérioriser de vieux démons.

Les thèmes principaux de cette histoire ? Le travail et… le temps (toujours ce temps que l’on retrouve dans bon nombre de mes nouvelles…).

Suivez l’avancée de cette aventure également sur la page Facebook de La semaine interdite. Je vous posterai des petites choses…

Quant à celle d’Adrien Poche, ouvrez l’œil…

2 thoughts on “Lundi et la semaine interdite

    1. Le temps est le gros problème de notre époque. Mais si on enlève le superflus (l’autre gros problème de notre époque), on trouve ce précieux temps 🙂
      Bon travail à toi aussi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge