Mon Avent littéraire 2019

Repéré sur les réseaux sociaux, le #MonAventLitteraire2019 me tente malgré une année #12livresen2019 compliqué (je termine d’ailleurs le 12ème actuellement). Je vous le fais en une seule fois parce que soyons réaliste, on préfère tous ouvrir des cases avec du chocolat plutôt qu’un blog quotidiennement.

1- Ma première lecture de l’année : Les prénoms épicènes d’Amélie Nothomb. Je n’en ai plus aucun souvenir mais quand je relis ma critique, c’était bien (apparemment)

2- Le livre que j’attendais le plus : La disparition de Stéphanie Mailler de Joël Dicker. J’ai emprunté ce pavé à la médiathèque mais n’ai pas eu le temps de le finir. J’ai parcouru le Bon Coin jusqu’à trouver un exemplaire en bon état et pas trop cher (depuis il est sorti en Poche…).

3- Le livre dont l’écriture m’a éblouie : Kérosène de Rose. De la poésie tout simplement.

4- Le livre le plus bref que j’ai lu : Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte de Annet Huizing. Mon premier roman pour ado depuis que je ne suis plus ado donc.

5- Mon plus gros pavé : La disparition de Stéphanie Mailler de Dicker donc (voir n°2)

n°6- La plus belle couverture : La liste de mes envies de Grégoire Delacourt peut-être. Aucune ne m’a vraiment éblouie.

n°7- Le livre le plus dépaysant : Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi sans aucun doute. Depuis, j’ai l’obsession d’aller voir une aurore boréale.

n°8 – La découverte d’un auteur : Je vais dire Annet Huizing. Je n’ai pas pris de risque cette année.

n°9- Le meilleur personnage : Evidemment je choisis David Armitage dans Rien ne va plus de Douglas Kennedy. L’auteur qui arrive à te faire croire que tu connais le personnage et qui te laisse un grand vide quand tu dois tourner la dernière page.

n°10- Le livre le plus déstabilisant : Je pense mieux de Christel Petitcollin. Quand quelqu’un écrit ce que tu ressens, c’est toujours un peu perturbant.

n°11- Le livre le plus original : Je suis en train de le terminer et il s’agit de Les rêveurs d’Isabelle Carré.

n°12- Le livre le plus instructif : celui de Christel Petitcollin

n°13- Le livre le plus émouvant : Kérosène c’est certain.

n°14- Le livre le plus drôle : Il est grand temps de rallumer les étoiles même si l’histoire n’est pas drôle en elle-même. La plume de Virginie Grimaldi permet de ne pas tomber dans la sinistrose.

n°15- Un livre qui sort de mes habitudes : Désolée, je suis attendue d’Agnès Martin-Lugand. C’est rare que je lise des navets…

n°16- Le livre que tout le monde a aimé… sauf moi ! Celui d’Agnès Martin-Lugand donc.

n°17- Le livre lu sur les conseils de quelqu’un : Je pense mieux. Merci à nounou Fabienne !!!

n°18 Le plus beau titre : Kérosène. Anagramme de Keren (l’auteure) et Rose (l’autre vie de l’auteure).

n°19- Un prix littéraire : Aucun mais La disparition de Stéphanie Mailler en mérite un !

n°20- Le livre le plus poétique : Kérosène toujours.

n°21- Le livre le plus politique : Rien ne va plus de Kennedy. Quelle machination !!

n°22- Un roman dont le héros a réellement existé : Kérosène…

n°23- Jocker Le livre qui ne rentre dans aucune catégorie : Depuis l’au-delà de Bernard Werber (l’auteur qui n’entre dans aucune catégorie non plus)

n°24- Ma dernière lecture de l’année : je suis dans les dernières pages de Les rêveurs d’Isabelle Carré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge