Retour au stylo

Je poursuis ma lecture du livre de Marianne Jaéglé : Ecrire, de la page blanche à la publication. J’apprends beaucoup et m’imprègne de chaque page riche d’enseignements. L’un d’eux concerne un sujet dont j’ai déjà beaucoup parlé : écrire au stylo ou bien taper à l’ordinateur.

J’ai décidé de revenir à la bonne vieille méthode du stylo et du papier. Déjà petite, je rêvais de travailler dans une papeterie ! J’adore l’odeur du papier, les différentes couleurs des crayons, les gommes et autres petits carnets qui font se demander aux communs des mortels à quoi ils peuvent bien servir. Avec quelques amis, le courrier postal demeure malgré quelques mails par-ci par-là parce que je trouve qu’il n’y a pas plus plaisant que d’écrire, de prendre le temps de « raconter » à son correspondant. Et puis ouvrir la boite aux lettres et découvrir une enveloppe, une écriture, c’est bien plus agréable et cela égaie une pile de facture.

Quant à l’écriture de fiction ou non, non épistolaire en tous cas, j’aime tant suivre le crayon, voir les lettres se dessiner… Et je dois bien l’avouer, je fais moins de fautes sur papier qu’en tapant à l’ordinateur, sans doute parce que je suis plus concentrée car bien sûr, la plume ne peut pas aller plus vite que la musique créatrice. Enfin, taper son manuscrit à l’ordinateur après l’avoir écrit sur papier est tout de même une première relecture agréable et efficace.

Alors aujourd’hui, je me suis acheté un petit carnet qui sera toujours avec moi afin de ne plus laisser passer mes idées. A chaque fois, je me suis dis que je m’en rappellerai mais non, rien, même pas un brin. M’acheter un dictaphone il y a déjà plusieurs années n’a rien donné. C’est comme si dès qu’il y avait une pile ou un chouïa d’électricité provenant d’une quelconque machine, mon inspiration me balançait un « Ok, je reviendrai quand tu seras vraiment disponible POUR MOI. » !

J’ai décidé de mettre toutes les chances de mon côté car la vie d’un écrivAN est assez difficile comme ça pour qu’il ne se mette pas en plus des bâtons dans ses propres roues.

carnet

2 thoughts on “Retour au stylo

  1. Tout à fait d’accord avec toi! Rien de tel que le papier et le stylo/crayon! Moi, j’aime bien car c’est « physique » et sur l’ordi, ça ne reste que « virtuel » sauf si tu imprimes. Figure-toi que je recopie sur un joli carnet tous les articles de mon blog, enfin ceux où je raconte les trucs de ma liste que j’ai accomplis 😉 Au moins, ça reste. Un blog, ça peut disparaître n’importe quand (bug, fin d’internet!), pas un carnet (sauf si tu le perds).

    1. Tu vas trouver que je chipote mais même imprimé, ça ne rend pas pareil. Rien de mieux qu’un beau carnet et de l’encre provenant d’un stylo :). Tu fais bien de recopier ton blog. Il le vaut bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge