Rien ne va plus de Douglas Kennedy

Résumé : Hollywood, où destin rime avec déclin. À la grande roulette du succès, il suffit d’un coup pour arriver au sommet. Et d’un mauvais numéro pour en dégringoler. Le projet de série de David Armitage vient d’être retenu pour une grande chaîne du câble. Dix ans de galère, à placer des scripts ici ou là, vont finalement payer. Reconnaissance, fortune, célébrité sont au rendez-vous. Mais la machine s’emballe. La ville-cinéma lui réserve une chute à sa mesure… Titanesque.

Mon avis : Je suis une grande grande admiratrice de Douglas Kennedy mais je préfère le dire tout de suite : Rien ne va plus n’est pas mon préféré. Pourtant, l’affaire est hyper bien ficelée. Avec moi, ça n’a pas trop pris. Pour une fois que son personnage masculin n’est pas un gros lâche (quoique… un homme quoi mais il ne se roule pas en boule non plus sous sa couette). Disons que les malheurs des millionnaires ne me touchent pas trop. Par contre, accrochez-vous pour chercher « le pourquoi du comment du qui du quoi du qu’est-ce ? » ! Douglas Kennedy nous balade sans jamais franchir la ligne du « foutage de gueule » comme dit mon autre maître de la littérature, Bernard Werber. L’histoire tient brillamment la route et l’humain et ses rapports avec ses congénères restent au centre de l’intrigue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge