Riquet à la houppe d’Amélie Nothomb

Résumé : « L’art a une tendance naturelle à privilégier l’extraordinaire » Amélie Nothomb

Mon avis : Je l’avoue sans honte : je lis pour me divertir. A 22h, dans mon lit, je veux me détendre, quitter la réalité même si la journée était bonne et voyager. Un petit Nothomb, généralement, ça fonctionne toujours. Il faudrait que je lise l’original du conte de Perrault parce que là, je me suis ennuyé à mourir ! J’ai trouvé que ça n’avait ni queue ni tête. L’écriture, en revanche, est grandiose. Amélie Nothomb est une auteure au vocabulaire et à la syntaxe travaillés et complexes. Mais sur ce coup, la magie n’a pas opéré. Je me dis toujours, à la fin de ses romans « déjà la fin ? ». Là, c’était « Enfin ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge