D’accord mais…

Mon précédent article a connu un pic de lecture que ses petits compagnons n’ont pas connu. C’est quand même fou d’être plus suivis quand on dit « je débranche !« . Ceci-dit, ni le recul, ni vos nombreuses présences ne m’ont dérangé, bien au contraire.

Loin de la promotion, j’ai pu réfléchir. Oui, il y a mille et une choses qui peuvent nous empêcher d’écrire mais ce n’est pas seulement la faute à Internet. C’est aussi la notre. Nous devons être capable de dire « Stop, là, j’ai envie d’écrire mais la semaine prochaine, je regarde ton truc et je te dis… ». A force de me dire que je n’avais plus le temps d’écrire, je ne disais pas « J’ai envie d’écrire mais j’ai Machin à interviewer. » mais « J’ai Machin à interviewer alors que je dois écrire ». Zéro plaisir alors !

Qu’est-ce que je n’ai pas fait loin de la promo ? Je vous le donne en mille : écrire. « Si tu veux que quelque chose soit fait, demande à quelqu’un d’occuper de le faire ! ». La paresse appelle la paresse.

Tout ça pour dire que je reviens mais à plusieurs conditions. L’écriture passe avant tout car, c’est tout de même le pompon, je ne suis pas en grosse période de promotion (comme à la sortie d’un livre par exemple). Je fais passer en priorité MA promotion puis je choisis qui je veux aider, qui je veux lire. En un mot (ou en 12) : j’arrête de faire plaisir à tout le monde sauf à moi !

One thought on “D’accord mais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge