Désolée, je suis attendue d’Agnès Martin-Lugand

Résumé : Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d’affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l’adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s’inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu’on lui adresse, elle a simplement l’impression d’avoir fait un autre choix, animée d’une volonté farouche de réussir. Mais le monde qu’elle s’est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

Mon avis : Comment parler de ce livre ? J’ai beaucoup aimé Les gens heureux lisent et boivent du café ainsi que sa suite mais là… Comment dire ? Attention, il ne s’agit que de mon avis. Je lis assez peu ce genre de littérature (un peu midinette, non ? Et je le demande sans moquerie) donc peut-être est-il une profonde réussite dans le domaine. Pourtant, si Agnès Martin-Lugand a eu une excellente idée de départ, le fond est vite touché. En effet, il n’y a que du superficiel. Les personnages (à part éventuelle la sœur de l’héroïne) sont creux et caricaturaux. La situation professionnelle de Yaël, qui est le cœur du problème dans cette histoire, est totalement caricaturale. Quant à l’écriture… Non ! Les dialogues sont niais alors que l’auteure est capable de faire passer tant d’émotion habituellement ! Et la fin… Bon sang, si j’avais su, je l’aurais lâché avant car je me suis dis que je serais peut-être surprise par le final. Autant de pages pour une conclusion ridicule en quelques mots. Non, non, non. Et l’éditeur (Michel Lefon)? Franchement, il y a tellement de coquilles que ça sent déjà l’omelette (de rien pour la blague…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge