Suivre son petit bonhomme de chemin

J’aime cette expression que je mets en pratique au jour le jour. Je n’ai pas écrit sur ce blog depuis quelques jours mais je n’ai pas chômé pour autant. En plus de cela, je n’étais pas dans mon assiette, un coup de froid (oui oui, en ce printemps-été). Mais rassurez-vous, je continue l’écriture de La semaine interdite, je découvre LinkedIn, je voyage sur le net, je vends mes livres, je vis en mode écrivain. Depuis mon article indépendant/émergent, j’ai encore plus réfléchi à la question. Bref… devinez quoi… ?

Je suis mon petit bonhomme de chemin !
Je reviens vite, promis !
Mon petit bonhomme de chemin

4 thoughts on “Suivre son petit bonhomme de chemin

    1. C’est encore trop tôt pour dire si ça vaut le coup ou pas. J’apprends à m’en servir pour l’instant. Au début, je pataugeais bien mais au bout d’1h, j’ai compris les grandes lignes et c’était bien plus simple pour la suite. Je pense que c’est un gage de sérieux aussi.

    1. L’important étant d’avancer et non de faire du sur place ou pire (!) de reculer, je peux dire que je me hâte lentement ! Prendre exemple ? Ça je ne sais pas ! Quelle responsabilité ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge